Huile de base : le composant essentiel d’un lubrifiant

Huile de base : le composant essentiel d’un lubrifiant

Un lubrifiant est constitué de 70 à 90 % d’huile de base. Le choix de l’huile de base est donc essentiel pour garantir la qualité de votre lubrifiant.

Il existe trois types d’huiles de base : les huiles de base minérales, les huiles de base semi-synthétiques et les huiles de base synthétiques. Les huiles minérales sont produites par raffinage de pétrole brut ou d’huiles usées, les huiles synthétiques reposent entièrement sur une composition chimique et les huiles semi-synthétiques combinent des huiles de base à la fois minérales et synthétiques.

Face à l’évolution technologique observée ces 10 à 15 dernières années dans le domaine de la conception des moteurs, nous avons observé une nette tendance en faveur des huiles synthétiques et semi-synthétiques. Autrefois, il était possible d’utiliser une huile minérale pour pratiquement tous les types de moteurs. Mais les tout nouveaux modèles de moteurs ne sont plus compatibles avec ce type d’huile. Avant de vous expliquer la nécessité de développer davantage les huiles synthétiques, examinons les caractéristiques des huiles de base et l’usage auquel elles sont destinées.

Caractéristiques des huiles de base

L’huile de base choisie définira le degré de viscosité (c’est-à-dire l’épaisseur) de votre lubrifiant. L’épaisseur d’un lubrifiant est très importante, car celui-ci doit être suffisamment fluide pour atteindre les différents composants d’une voiture, mais aussi suffisamment épais pour garantir une protection contre le frottement entre les pièces métalliques du véhicule. La viscosité de l’huile est très sensible aux facteurs externes, en particulier aux changements de température, ce qui ne fait qu’ajouter à la complexité de cette caractéristique. Lorsque la température augmente, l’huile devient plus fluide. Inversement, lorsque la température diminue, l’huile tend à s’épaissir.

Les avantages des huiles de base synthétiques

Les huiles de base synthétiques sont produites par certains procédés chimiques qui leur confèrent de meilleures performances grâce à l’uniformité de leur structure moléculaire et de leur pureté. L’homogénéité de taille et de forme des molécules diminue l’effet de friction entre les surfaces métalliques. De plus, les huiles synthétiques résistent mieux aux variations de température et aux processus d’oxydation, ce qui signifie qu’elles ont une plus longue durée de vie et sont moins sujettes à l’usure.

En bref, les huiles de base synthétiques sont de bien meilleure qualité que les huiles de base minérales. Les moteurs dernière génération ont besoin de ce type d’huile de base pour produire, avec des additifs, un lubrifiant de haute qualité.

Cela signifie-t-il que les huiles minérales sont à bannir ? Pas du tout ! Certains véhicules fonctionnent toujours parfaitement avec de l’huile de base minérale. Il est toutefois important d’être capable de faire la distinction entre les différents types d’huile et de s’assurer de choisir le bon lubrifiant pour votre véhicule spécifique.

Pour savoir quel lubrifiant est le mieux adapté à votre véhicule, testez notre outil convivial de recommandation de produits sur notre site Web : www.wolflubes.com

Next Post:
Previous Post:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *